HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Monday, February 2, 2015

Week two at Djigui

Our busy week kicked off with an exciting start as Djigui Espoir took part in the flavourful event: FESTACUV, a celebration of all things grilled and tasty. Djigui was up against some tough competition as brochettes of all sorts were available, but selling something unique, healthy and delicious really paid off as Djigui definitely established a name for itself and tokan, selling way above target 3 days in a row.
Khesha at FESTACUV
Khesha au FESTACUV

Le coup d’envois de cette semaine a été donné avec le début d’un évènement assez captivant à Djigui Espoir: le FESTACUV, une fête des grillades et des saveurs culinaires. Djigui faisait face à une rude concurrence dans la vente des brochettes, sauf qu’on était les seuls à vendre des brochettes de soja uniques, saines et délicieuses si bien que nous nous somme fait une renommée au bout de 3 jours de vente.

On the administrative side, Ghaffar has been working on a financial balance sheet for the business. In his words he is trying to make a simple database calculating ingoing and outgoings’ but from the looks of it, his accounting skills have come into full effect. Updating the accounts is an important part of our ONATEL grant bid. Which Serge, Sadya, Franck and Emilien have been diligently working on for the deadline  of 30th January.

Au bureau, Ghaffar a travaillé sur le bilan financier des activités consistant en l’établissement d’une simple base de données sur les entrées et sorties d’argent. Pour se faire, ses aptitudes en comptabilité étaient très utiles. Aussi, l’actualisation des informations était indispensable pour notre participation au concours d’appui aux groupements de femmes lancé par l’ONATEL, et c’est ce sur quoi Serge, Sadya, Franck et Emilien ont œuvré.

Brochettes
Tuesday was an active day with Natalie and Joselene getting stuck in with the bouille production. Bouille is all made by hand by the women here and is a vigorous process of sieving and drying the paste with flour to form perfect small little balls of the cereal. These are cooked as porridge or mixed with yoghurt and are a stable in the Burkinabe diet.

Mardi était  une journée pleine avec Natalie et Joselene qui ont participé à la production des grumeaux de bouillie. Cette production est faite entièrement a la main par les femmes et le produit fini donne de petites boules homogènes. Les grumeaux se consomment soit en bouillie, soit avec du yahourt et font partie des habitudes alimentaires burkinabés.

On Wednesday there was hope as the technicians arrived to fix the Soya milk machines which have broken for several weeks stalling the Soya milk production. Unfortunately the evening was not a success as the technical difficulties continue but we are on track for a resolution.

Mercredi nous espérions l’arrivée du technicien pour réparer la machine de production de lait de soja qui s’est interrompue depuis plusieurs semaines maintenant. Malheureusement ce ne fut pas le cas, et nous sommes toujours en attente de solution.
Volunteers at FESTACUV
Les volontaires au FESTACUV
In the upcoming week we will be working on the Soya Annual Report to continue contact with International Embassies. We hope that the soya report will prove the continuing benefits of Djigui Espoir’s production of soya and help build future partnerships. Feeling motivated and pleased with our achievements of the week we look forward to the next!


La semaine prochaine nous travaillerons sur le rapport annuel de soja pour maintenir nos liens avec les ambassades.  Nous espérons que le rapport sur le soja confirmera les biens faits de la production de Djigui Espoir en soja et ainsi conforter nos liens avec nos partenaires. Motivés et satisfaits de nos réalisations de la semaine, nous attendons la semaine prochaine !

Joselene (traduit par Franck)

No comments:

Post a Comment